Bien-être personnel : physique, émotionnel, social, intellectuel, spirituel, environnemental, professionnel. Adultes, enfants, animaux.
PAIEMENT SÉCURISÉ
Visa, Mastercard...
ANNUAIRE THERAPEUTE
Vos rendez-vous de médecine alternative
LE SAVIEZ-VOUS ?...
Tout savoir sur votre corps
SERVICE A LA PERSONNE
A votre écoute (sauf la nuit...)

Qu'est-ce que le Placebo ?

Sur demande
CATÉGORIE :
Les Effets du Placebo
DESCRIPTION :

Qu'est-ce que le Placebo ?

Tout le monde a déjà entendu parler de l’effet placebo : lorsqu’on donne un traitement inactif à un patient, ses symptômes semblent s’améliorer quand même.

On présente souvent l’effet placebo comme un phénomène mystérieux et quasi magique, un « effet de l’esprit sur le corps » que la science serait incapable d’expliquer.

Ce sujet est assez proéminent lors des discussions sur les « médecines alternatives ». Typiquement, le discours est le suivant : ...

Dix choses à savoir sur l'effet Placebo

Il est désormais admis que la subjectivité des symptôme ressentis par le patient et l’effet psychologique jouent un rôle primordial dans l’efficacité du placebo.
Mais il existe d’autres caractéristiques moins connues concernant ce médicament aux effets « magiques ».

1) Les médicaments ont un effet Pacebo

Bisou magique, verre d’eau sucrée et crème hydratante sont des placebos bien connus.
Mais ce que l’on soupçonne moins c’est que même les médicaments contenant une substance active ont un effet placebo.
Qui n’a pas pris un cachet pour la migraine et ressenti un soulagement alors que le médicament n’a pas encore eu le temps de faire réellement effet ?

2) L'importance de la relation entre le médecin et le malade

D’après les travaux du psychiatre anglais Michael Balint (1896-1970), la relation entre le médecin et son patien et en particulier la confiance, a une place primordiale dans la réussite du traitement, ce serait même le remède essentiel. Écoute et respect mutuel permettent à l’effet placebo d’agir dans les meilleures conditions possibles.

3) Une prescription donnée avec conviction

Si la confiance en son médecin est capitale pour que le placebo agisse, la conviction avec laquelle le soignant le prescrit a également toute son importance.
C’est en effet, dans ces dispositions mentales que repose le principe de l’effet placebo.
C’est ce qui explique, entre autre, le succès de la vitamine C.

4) Le nocebo, le pendant négatif du placebo

Moins connu que l’effet placebo, le nocebo est pourtant son pendant puisqu’il signifie en latin « je vais nuire ».
Il repose sur le postulat suivant : quand un patient connaît les effets secondaires d’un médicament ils risque de davantage les ressentir.
Les paroles négatives que peut prononcer un médecin ont également un fort impact négatif sur la santé du malade. 

5) Une utilisation très ancienne 

L’utilisation du placebo à des fins thérapeutiques est très ancienne puisqu’elle remonterait à l’Antiquité.
Plus récemment, au XVIIIème siècle, le médecin personnel de Napoléon 1er, Jean Nicolas Corvisart administrait à l’impératrice Joséphine qui ne cessait de lui réclamer des remèdes pour vaincre sa stérilité, des boules de mie de pain.

6) Des résultats probants dans un tiers des cas

Considérés comme des remèdes de charlatan puisqu’ils ne contiennent aucune substance active, ces médicaments à l’effet placebo obtiennent pourtant de bons résultats sur les patients.
Ils agissent en effet dans un tiers des cas. 
Plusieurs études ont même montré qu’un placebo obtenait quasiment les mêmes résultats que les médicaments porteurs de principes actifs prescrits pour lutter contre la dépression
.

7) L'importance du cerveau

Quel que soit le mal dont la personne souffre, c'est au niveau du cerveau que le placebo agit.
Ce dernier entraîne notamment une modification de l’activité électrique du cortex cérébral.
On sait par ailleurs qu’il produit les mêmes effets sur notre cerveau que la morphine.

8) Des prédispositions génétiques

Certains patients sont plus réceptifs que d’autres à l’effet placebo et une disparité importante apparaît entre les malades.
Cette sensibilité a été observée par des chercheurs qui ont remarqué qu’elle était génétique. 
Une étude parue en 2015 a relevé 11 gènes apportant des prédispositions à l’effet placebo.

9) Se remettre d'une rupture grâce au Placebo

Ceux qui ont connu un chagrin d’amour savent à quel point cette douleur peut être intense. C'est une souffrance psychologique aussi puissante qu’une douleur physique.
Une étude américaine parue en mars 2017 a permis de constater que l’effet placebo permettait de se remettre plus facilement d’une rupture amoureuse.
Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs auraient administré à des volontaires un simple spray nasal en leur faisant croire qu’ils guériraient de leur peine de cœur. Résultat : les malades ont ressenti une douleur moins forte.

10) Efficace mais pas pour toutes les pathologies

Ce sont les troubles ayant une forte dimension psychologique comme l’insomnie, la dépression, l’anxiété et ceux liés à la douleur qui réagissent le mieux au placebo.
En revanche il n’est pas toujours efficace et pour des pathologies plus graves comme les cancers il n’apporte pas de guérison

En résumé

Également appelé « faux médicaments », les placebos ont pour effet de soigner sans toutefois contenir de principe actif permettant la guérison.
Sirop au sucre, gélule de farine, etc., leurs formes et présentations sont diverses mais ils ont tous le même effet magique : ils activent dans le cerveau la production d’endorphines, hormones du plaisir et du soulagement. 

Prendre un anti-douleur et se sentir mieux une fois qu’il est avalé,  sachant qu’il faut environ ½ heure à l’organisme pour l’assimiler et le rendre ainsi actif, est ainsi ce qu’on appelle "l’effet placebo".

Comment gérer son placebo : Séance de magnétisme 

Crise de panique - Phobies - Manque d'estime de soi - Confiance - Rééquilibre de tout le bien-être intérieur

VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :
Afin de vous offrir une expérience utilisateur optimale sur le site, nous utilisons des cookies fonctionnels qui assurent le bon fonctionnement de nos services et en mesurent l’audience. Certains tiers utilisent également des cookies de suivi marketing sur le site pour vous montrer des publicités personnalisées sur d’autres sites Web et dans leurs applications. En cliquant sur le bouton “J’accepte” vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre page “Informations sur les cookies” ainsi que notre “Politique de confidentialité“. Vous pouvez ajuster vos préférences ici.